Bienvenue à Porc-Laïc

Introduction: Est-il vrai que « Dans le cochon tout est bon « ?

Suite de l’introduction:

POLÉMIQUE. Chalon-sur-Saône: suppression du menu de substitution à la cantine au nom de la «laïcité»

Le maire UMP de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret a annoncé lundi la suppression à partir de la rentrée prochaine du menu de substitution dans les cantines scolaires de la ville au nom du «principe de laïcité».

«Il est indispensable de revenir à une pratique exigeante du vivre-ensemble», affirme M. Platret.

«L’offre de restauration ne peut pas prendre en compte des considérations religieuses. Proposer un menu de substitution dès lors que du porc est servi, c’est opérer une discrimination entre les enfants, ce qui ne peut être accepté dans le cadre d’une République laïque», estime-t-il, ajoutant que «les cantines scolaires de Chalon doivent redevenir des espaces de neutralité».

M. Platret a dit avoir adressé un courrier aux parents des 3800 élèves de la ville en accompagnement du formulaire d’inscription aux cantines municipales en vue de la rentrée scolaire de septembre prochain.

Publié le 16/03/2015 à 20:54 – Reproduction interdite   Vu 15196 fois

Conclusion: oui, c’est vrai, car le cochon est neutre (et la neutralité permet aux gens de « vivre-ensemble »).  Il vous faut un dictionnaire ? C’est que vous ne parlez pas laïc. Vous reprendrez bien une côte de cet Adam ?

Publicités

5 thoughts on “Bienvenue à Porc-Laïc

  1. C’est une honte de discriminer des enfants en vertu de la religion de leurs parents, et un déni du principe de laïcité, qui est , au contraire, la liberté de conscience et de manifestation de sa confession. Sarkozy vient aussi de proposer cela comme grand projet politique, en même temps que l’interdiction du voile à l’Université! Si le seul projet pour la France, c’est la haine de l’autre, en effet, il est temps de réagir!

  2. Deux choses m’interpellent dans cette affaire.

    La première est ce prétexte bidon de laïcité qui revient incessamment même sur un sujet de toute évidence sans aucun rapport, tant que ça concerne les musulmans, juste pour les emmerder un maximum, quitte à laisser des enfants crever de faim la bouche ouverte. Très courageux et très dignes, les français se sont d’abord illustrés par des attaques contre des femmes pouvant aller jusqu’à des agressions physiques pour la seule raison qu’elles portaient un voile, puis s’en prennent aujourd’hui à des enfants en proposant de les affamer – à moins que le but soit de les intégrer à la société française en leur faisant avaler du porc contre leur gré – et toujours au nom d’une neutralité et d’une laïcité qui prend désormais la forme de « laïcité alimentaire symbolisée par le cochon », une autre expression de la laïcité bien connue dont il ne sera pas utile de préciser de quel texte de loi ou de quelle réflexion philosophique elle s’inspire.

    La seconde chose qui m’interpelle est cette capacité des français à déformer le sens des valeurs. Je ne reviendrai pas sur cette surinterprétation de la notion de laïcité qui est passée de la séparation de l’église et de l’état à la séparation du public et du privé en faisant un petit détour par le mieux vivre ensemble pour en arriver à la neutralité religieuse au sein du service public, le tout relevant d’un cheminement intellectuel un peu complexe mais à la portée de tous les esprits tordus. La question que je me pose est : les français savent ils pourquoi ils veulent la neutralité religieuse? Car généralement, quand on veut passer par des restrictions de droits et libertés, on s’interroge d’abord sur les inconvénients concrets, réels et matériels que pose l’objet de l’interdiction. Le voile cache-t-il une potentielle terroriste? Une bombe? Pose-t-il des problèmes hygiéniques et sanitaires? A-t-on constaté qu’il entrainait un embrigadement religieux? Un enrôlement sectaire? Des tensions religieuses et si c’est le cas, les femmes voilées en sont elles responsables? Que chaque enfant puisse choisir son repas avec ou sans porc va-t-il provoquer des bagarres scolaires? Nous connaissons la réponse à toutes ces questions car nous avons déjà traversé des époques où l’absence de ces interdits n’était pas synonyme de séisme social ou culturel, insécurité, fanatisme religieux et autres délires paranoïaques avant que de pseudo-intellectuels français ne viennent les inventer à l’aide de théories plus ridicules les unes que les autres. Eux mêmes ne pourraient d’ailleurs apporter d’autre réponse pour justifier ces violations de droits qu’une nécessité de neutralité juste pour faire joli, pour que tout le monde se ressemble et dispose d’un menu identique dans son assiette, que tout le monde soit pareil et fasse pareil non pas parce qu’un cataclysme risquerait d’éclater le cas contraire, mais juste parce que la laïcité le proclamerait ce qui n’est même pas vrai.
    Autrement dit, des interdits gratuits fondés sur le principe d’une neutralité religieuse inutile n’étant même pas la définition de base de la laïcité.

    Si les français aiment tant le porc que ça, qu’ils commencent par s’entre-bouffer !!

  3. L’école de la république doit permettre l’apprentissage du vivre ensemble à 8 Milliards d’humains sur cette planète, ce qui n’est possible qu’avec l’abandon total de tout aliment d’origine animale.

    1. Imposer du porc ou des légumes, c’est toujours imposer. Par ailleurs, « L’école de la république française » (66 millions d’habitants) ne peut prétendre à s’occuper du monde entier : 8 milliards de personnes.

  4. @babeil, merci! merci de dire que « le roi n’a pas d’habit du tout », car le roi est nu , et la « laïcité » une coquille vide…. Ecrivez votre réflexion aux journaux, ceux de gauche y compris, car les commentaires des lecteurs de Libération sont consternants:ils applaudissent en majorité à cette interdiction; et seules quelques voix désespérées(que je salue!) s’élèvent….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s