Le décret sur la fermeture de la centrale de Fessenheim est paru au JO Par LIBERATION, avec AFP — 9 avril 2017 à 09:51 (mis à jour à 10:00) La centrale nucléaire de Fessenheim, dans l’est de la France, le 9 avril 2013 La centrale nucléaire de Fessenheim, dans l’est de la France, le 9 avril 2013 Photo SEBASTIEN BOZON. AFP «C’est dit c’est fait», s’est réjouie Ségolène Royal, même si cette fermeture n’interviendra pas avant la mise en service de l’EPR de Flamanville, attendue en 2019. Le décret sur la fermeture de la centrale de Fessenheim est paru au JO Le décret actant le principe de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim lorsque EDF mettra en service l’EPR de Flamanville a été publié ce dimanche au Journal officiel. «L’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim (…) est abrogée», prévoit l’article 1 du texte, mais le décret stipule que cette autorisation sera abrogée «à compter de la date de mise en service de l’EPR de Flamanville». La notice de décret stipule aussi que cette mise en exploitation, attendue au plus tôt en 2019, doit intervenir avant le 11 avril 2020. «C’est dit c’est fait», a réagi sur Twitter la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, qui s’était engagée à publier ce décret. Voir l’image sur Twitter Voir l’image sur Twitter Suivre Ségolène Royal ✔ @RoyalSegolene Le décret sur la fermeture de la centrale de #Fessenheim est signé et publié ce matin au JO. C’est dit c’est fait #transitionenergetique 08:02 – 9 Apr 2017 415 415 Retweets 362 362 j’aime Le jeudi 6 avril, la ministre avait essuyé un revers, EDF adoptant le principe de cette fermeture sous les conditions reprises dans le décret, alors que l’engagement de campagne de François Hollande était de la fermer avant la fin de son quinquennat. A LIRE AUSSI Fessenheim fermera sous conditions, Royal mange son chapeau LIBERATION avec AFP

Le décret sur la fermeture de la centrale de Fessenheim est paru au JO

Par LIBERATION, avec AFP 9 avril 2017 à 09:51 (mis à jour à 10:00)
La centrale nucléaire de Fessenheim, dans l'est de la France, le 9 avril 2013
La centrale nucléaire de Fessenheim, dans l’est de la France, le 9 avril 2013Photo SEBASTIEN BOZON. AFP

«C’est dit c’est fait», s’est réjouie Ségolène Royal, même si cette fermeture n’interviendra pas avant la mise en service de l’EPR de Flamanville, attendue en 2019.

Le décret actant le principe de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim lorsque EDF mettra en service l’EPR de Flamanville a été publié ce dimanche au Journal officiel.

«L’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim (…) est abrogée», prévoit l’article 1 du texte, mais le décret stipule que cette autorisation sera abrogée «à compter de la date de mise en service de l’EPR de Flamanville». La notice de décret stipule aussi que cette mise en exploitation, attendue au plus tôt en 2019, doit intervenir avant le 11 avril 2020.

«C’est dit c’est fait», a réagi sur Twitter la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, qui s’était engagée à publier ce décret.

 

Le jeudi 6 avril, la ministre avait essuyé un revers, EDF adoptant le principe de cette fermeture sous les conditions reprises dans le décret, alors que l’engagement de campagne de François Hollande était de la fermer avant la fin de son quinquennat.

A LIRE AUSSI Fessenheim fermera sous conditions, Royal mange son chapeau

LIBERATION avec AFP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :