Raquel Rosario Sanchez : L’essai de récupération de Chimamanda Ngozi Adichie par la Troisième vague est tout sauf intersectionnel

« Comment a-t-elle pu dire pareille chose ?! » Chaque réaction de ce genre exprimée à propos des remarques récentes de Chimamanda Ngozi Adichie sur les transfemmes (transwomen) véhiculait le message que les gens étaient non seulement indignés par la romancière nigériane et féministe, mais également déçus par elle. Dans le Los Angeles Times, Michael Schaub a écrit … Lire la suite Raquel Rosario Sanchez : L’essai de récupération de Chimamanda Ngozi Adichie par la Troisième vague est tout sauf intersectionnel

Rebecca Mott : À propos de celles qu’on accuse de « ne pas être à la hauteur »

Une des phrases que répètent constamment les propagandistes de la prostitution à propos des femmes qui en sont sorties, c’est qu’elles « n’étaient pas à la hauteur »… Elles n’étaient pas adaptées au « travail du sexe ». Elles n’avaient pas la force mentale nécessaire. Elles haïssaient les hommes et donc n’auraient pas dû se retrouver en prostitution. Elles … Lire la suite Rebecca Mott : À propos de celles qu’on accuse de « ne pas être à la hauteur »

Ce qui nuit aux personnes prostituées, ce n’est pas la loi, c’est la prostitution.

Une tribune d’Abolition 2012, collectif d’associations pour la lutte contre le système prostitueur.   A entendre les détracteurs de la loi, les violences se seraient abattues sur les personnes prostituées depuis le 13 avril 2016. Leur santé se serait subitement dégradée. Le Collectif Abolition 20121 tient à rétablir les faits. La précarité, l’insécurité et un état … Lire la suite Ce qui nuit aux personnes prostituées, ce n’est pas la loi, c’est la prostitution.

Le décret sur la fermeture de la centrale de Fessenheim est paru au JO Par LIBERATION, avec AFP — 9 avril 2017 à 09:51 (mis à jour à 10:00) La centrale nucléaire de Fessenheim, dans l’est de la France, le 9 avril 2013 La centrale nucléaire de Fessenheim, dans l’est de la France, le 9 avril 2013 Photo SEBASTIEN BOZON. AFP «C’est dit c’est fait», s’est réjouie Ségolène Royal, même si cette fermeture n’interviendra pas avant la mise en service de l’EPR de Flamanville, attendue en 2019. Le décret sur la fermeture de la centrale de Fessenheim est paru au JO Le décret actant le principe de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim lorsque EDF mettra en service l’EPR de Flamanville a été publié ce dimanche au Journal officiel. «L’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim (…) est abrogée», prévoit l’article 1 du texte, mais le décret stipule que cette autorisation sera abrogée «à compter de la date de mise en service de l’EPR de Flamanville». La notice de décret stipule aussi que cette mise en exploitation, attendue au plus tôt en 2019, doit intervenir avant le 11 avril 2020. «C’est dit c’est fait», a réagi sur Twitter la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, qui s’était engagée à publier ce décret. Voir l’image sur Twitter Voir l’image sur Twitter Suivre Ségolène Royal ✔ @RoyalSegolene Le décret sur la fermeture de la centrale de #Fessenheim est signé et publié ce matin au JO. C’est dit c’est fait #transitionenergetique 08:02 – 9 Apr 2017 415 415 Retweets 362 362 j’aime Le jeudi 6 avril, la ministre avait essuyé un revers, EDF adoptant le principe de cette fermeture sous les conditions reprises dans le décret, alors que l’engagement de campagne de François Hollande était de la fermer avant la fin de son quinquennat. A LIRE AUSSI Fessenheim fermera sous conditions, Royal mange son chapeau LIBERATION avec AFP

Le décret sur la fermeture de la centrale de Fessenheim est paru au JO Par LIBERATION, avec AFP — 9 avril 2017 à 09:51 (mis à jour à 10:00) La centrale nucléaire de Fessenheim, dans l'est de la France, le 9 avril 2013Photo SEBASTIEN BOZON. AFP «C'est dit c'est fait», s'est réjouie Ségolène Royal, même … Lire la suite Le décret sur la fermeture de la centrale de Fessenheim est paru au JO Par LIBERATION, avec AFP — 9 avril 2017 à 09:51 (mis à jour à 10:00) La centrale nucléaire de Fessenheim, dans l’est de la France, le 9 avril 2013 La centrale nucléaire de Fessenheim, dans l’est de la France, le 9 avril 2013 Photo SEBASTIEN BOZON. AFP «C’est dit c’est fait», s’est réjouie Ségolène Royal, même si cette fermeture n’interviendra pas avant la mise en service de l’EPR de Flamanville, attendue en 2019. Le décret sur la fermeture de la centrale de Fessenheim est paru au JO Le décret actant le principe de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim lorsque EDF mettra en service l’EPR de Flamanville a été publié ce dimanche au Journal officiel. «L’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim (…) est abrogée», prévoit l’article 1 du texte, mais le décret stipule que cette autorisation sera abrogée «à compter de la date de mise en service de l’EPR de Flamanville». La notice de décret stipule aussi que cette mise en exploitation, attendue au plus tôt en 2019, doit intervenir avant le 11 avril 2020. «C’est dit c’est fait», a réagi sur Twitter la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, qui s’était engagée à publier ce décret. Voir l’image sur Twitter Voir l’image sur Twitter Suivre Ségolène Royal ✔ @RoyalSegolene Le décret sur la fermeture de la centrale de #Fessenheim est signé et publié ce matin au JO. C’est dit c’est fait #transitionenergetique 08:02 – 9 Apr 2017 415 415 Retweets 362 362 j’aime Le jeudi 6 avril, la ministre avait essuyé un revers, EDF adoptant le principe de cette fermeture sous les conditions reprises dans le décret, alors que l’engagement de campagne de François Hollande était de la fermer avant la fin de son quinquennat. A LIRE AUSSI Fessenheim fermera sous conditions, Royal mange son chapeau LIBERATION avec AFP

Parité en politique : comment ses opposants se justifient encore aujourd’hui

Parité en politique : comment ses opposants se justifient encore aujourd'hui Par Charlotte Belaich — 9 avril 2017 à 09:48 Les députés français réunis à l'Assemblée nationale le 11 juin 2013, lors d'un hommage à Pierre Mauroy. Photo Eric Feferberg. AFP Hormis Marine Le Pen qui s'y est dite hostile, tous les candidats à la … Lire la suite Parité en politique : comment ses opposants se justifient encore aujourd’hui

L’obligation de porter des talons hauts interdite au Canada

Canada : l’obligation de porter des talons hauts au travail interdite Par AFP — 8 avril 2017 à 17:58 (mis à jour à 18:33) Obliger les femmes à porter des talons hauts sur leur lieu de travail est désormais interdit en Colombie-Britannique, a annoncé la Première ministre de cette province de l'ouest canadien, Christy Clark … Lire la suite L’obligation de porter des talons hauts interdite au Canada