Uritrottoirs pour hommes, quid des femmes ?

Communiqué de presse des effronté-es Récemment, des « urinoirs écolo » ont été mis en place dans les rues de Paris, permettant aux hommes d’uriner dans l’espace public en toute légalité. Ils visent notamment à limiter les comportement inciviques consistant à uriner contre les murs ou les mobiliers urbains. Les effronté-es notent d’abord un regrettable deux poids … Lire la suite de Uritrottoirs pour hommes, quid des femmes ?

Julia Long : La pornographie est plus que de simples fantasmes sexuels. C’est de la violence culturelle

En mars 2016, le gouvernement du Royaume-Uni a publié la deuxième édition de sa Stratégie nationale pour mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles. C’est un levier extrêmement important pour les militantes britanniques qui luttent contre la pornographie et ses méfaits, car elle reconnaît que les jeunes en particulier ont un accès … Lire la suite de Julia Long : La pornographie est plus que de simples fantasmes sexuels. C’est de la violence culturelle

Postface 2018 de Patrizia Romito à son ouvrage : Un silence de mortes

Avec l’aimable autorisation de M éditeur 2005-2018 : qu’est-ce qui a changé ?1 Qu’est-ce qui a changé dans le panorama de la violence des hommes contre les femmes, les petites filles et les petits garçons depuis que ce livre a été écrit, il y a plus de 10 ans ? Beaucoup et très peu, devrait-on dire. Dans ces … Lire la suite de Postface 2018 de Patrizia Romito à son ouvrage : Un silence de mortes

Lidia Lidia : Pourquoi ne considérons-nous pas la violence faite aux femmes et aux filles comme du terrorisme ?

De la mutilation génitale féminine à la violence conjugale et au féminicide, les femmes et les filles du monde entier vivent dans la peur. Avec un accès mondial toujours croissant à Internet et aux médias sociaux, la communication entre les pays, même les plus reculés, est devenue une réalité quotidienne pour la plupart des gens. Cette … Lire la suite de Lidia Lidia : Pourquoi ne considérons-nous pas la violence faite aux femmes et aux filles comme du terrorisme ?

Les rapports sociaux de sexe ne sont pas dissous dans les usages néolibéraux de la notion de genre

De l’éditorial d’Aurélie Leroy, « Repolitiser le genre », editorial-daurelie-leroy-repolitiser-le-genre-alternatives-sud-de-lusage-du-genre/ , publié avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse, je souligne dans un premier temps, deux « bornes » : le genre et les sexes, la réduction par certain·es de l’intersectionnalité « à un examen réflexif sur des positions individuelles et de l’appréhender en termes d’identités et de rôles contradictoires, plutôt qu’en termes de rapports … Lire la suite de Les rapports sociaux de sexe ne sont pas dissous dans les usages néolibéraux de la notion de genre