Quand les ultra-riches donnent…

Voler en grand, restituer en petit, c’est la philanthropie.Paul Lafargue Il y a un peu plus d’un an, les élans de solidarité pour l’hôpital public s’entendait depuis les balcons, et divers dons affluaient jusque dans les services. Chacune et chacun devait donner de soi quand l’Etat depuis des lustres se refusait à écouter les attentes … Lire la suite de Quand les ultra-riches donnent…

Orly Noy : J’écris pour me souvenir de la brutalité de la violence juive que j’ai vue à Jérusalem

l y a eu le père palestinien qui a essayé de sauver sa fille de la police, les jeunes kahanistes qui scandaient « mort aux Arabes » dans les rues, la peur que j’ai ressentie lorsqu’on m’a demandé si j’étais gauchiste. J’écris pour me souvenir de tout cela. Depuis le début du ramadan ce mois-ci, la police … Lire la suite de Orly Noy : J’écris pour me souvenir de la brutalité de la violence juive que j’ai vue à Jérusalem

Unef, Comité Adama, Sans-Papiers: y a-t-il encore besoin de faire un dessin?

La veille de la manifestation Le Figaro faisait plusieurs pages contre l’Unef en demandant sa dissolution pour organisation de réunions « non-mixtes » de raciséEs. Puis, lundi, le quotidien demande la même chose pour le Comité Adama suite à une intervention dans la manifestation «invité par la Marche de Solidarités». L’inénarrable Valeurs Actuelles a renchéri : « La Marche … Lire la suite de Unef, Comité Adama, Sans-Papiers: y a-t-il encore besoin de faire un dessin?

En défense des libertés !

La chasse aux sorcières annoncée par la ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation à l’encontre des enseignant-e-s, chercheuse-re-s, étudiant-e-s qui « gangrèneraient » l’université par leur islamo-gauchisme marque un cran de plus dans la dérive droitière, autoritaire, et liberticide du gouvernement et sa complaisance à l’égard des propagandes racistes. Les accusations infondées de la Ministre ont … Lire la suite de En défense des libertés !

Olivier Le Cour Grandmaison : Le barnum commémoriel d’Emmanuel Macron

« Une des choses qui a le plus contribué à rendre de son vivant Napoléon haïssable, était son penchant à tout ravaler (…). Il se complaisait dans l’humiliation de ce qu’il avait abattu ; il calomniait et blessait particulièrement ce qui avait osé lui résister. Son arrogance égalait son bonheur ; il croyait paraître d’autant plus grand qu’il abaissait … Lire la suite de Olivier Le Cour Grandmaison : Le barnum commémoriel d’Emmanuel Macron

Contre la chimère de l’« islamo-gauchisme »

Nous ne renoncerons pas à mettre à jour les mécanismes d’exploitation et d’oppression. Au-delà de l’Université, c’est contre toute pensée indépendante et critique qu’est organisée aujourd’hui une vaste traque contre la chimère de « l’islamo-gauchisme », cette créature fabriquée de toutes pièces par les gardiens de l’ordre établi. Organisée au plus haut sommet de l’État, cette offensive … Lire la suite de Contre la chimère de l’« islamo-gauchisme »

Samuel Hayat : L’islamo-gauchisme : comment (ne) naît (pas) une idéologie

Alors que l’assassinat de Samuel Paty créait l’effroi dans toute la population, donnant lieu à de multiples prises de position et cérémonies officielles, des personnalités et courants politiques de droite en profitaient pour faire avancer leurs projets et leurs intérêts. Au sein du champ politique, ce fut l’occasion pour certain·es, comme le ministre de l’Intérieur, de … Lire la suite de Samuel Hayat : L’islamo-gauchisme : comment (ne) naît (pas) une idéologie

Philippe Marlière : Islamo-gauchisme » : un mot pour bastonner

Dans un article récemment publié sur BibliObs, le chercheur en science politique Samuel Hayat a estimé que la notion « d’islamo-gauchisme » était un concept de bric et de broc. Il a montré que ce mot est convoqué pour rassembler celles et ceux qui veulent en découdre avec l’islam et les musulmans, tout en délégitimant la gauche intellectuelle … Lire la suite de Philippe Marlière : Islamo-gauchisme » : un mot pour bastonner

La misère a la vertu de rejeter le futur dans le néant

Des SDF et des personnes errantes, une gare SNCF, Marseille, un espace de circulation pour les un·es, un lieu de ressources pour d’autres, « des gens « en plus » de tous ceux qui ont une activité ordinaire »… Véronique Le Goaziou analyse « ce que l’on sait », quelques éléments chiffrés et les personnes non comptabilisées, « ce nombre n’inclut pas … Lire la suite de La misère a la vertu de rejeter le futur dans le néant